Lors de la communication financière de la Société tunisienne d’assurances et de réassurances (STAR), organisée aujourd’hui, son directeur général Hassène Feki est revenu sur les résultats 2017, stratégie et plan d’action ainsi que sur les perspectives 2020.

De prime à bord, M. Feki a donné un aperçu général de l’apport de Groupama, partenaire stratégique de la STAR depuis 10 ans. Dans ce sens, il a affirmé qu’avant l’entrée en capital de ce partenaire, la STAR a commencé à perdre des parts de marché, et ce, depuis 2005/2006.

Par la suite, la compagnie a accaparé une part de marché supérieure à 26%, essentiellement, suite à la mise en place des règlements de marché permettant aux entreprises publiques, promises à la STAR auparavant, de faire des appels d’offres et faire jouer la concurrence. Et pourtant, la STAR a connu de nouveau une perte progressive de gros comptes et une baisse des parts de marché.

Mais l’apport de Groupama, depuis 2008 en fonds propres de la STAR, a résolu, selon le DG, le problème de solvabilité de la compagnie connu en 2006, et ce, avec des produits financiers améliorant sa rentabilité et son résultat financier.

Par ailleurs, entre 2009/2010, il y a eu une phase de diagnostic sur le plan technique avec l’établissement d’un plan stratégique pour la période 2010-2014. Une  étude a été, aussi, lancée pour plus d’orientation vers les PME/PMI, les risques non-automobiles, les professionnels et les particuliers.

En 2012, la phase de transformation de la STAR a commencé avec la collaboration des cadres de Groupama. Les grands projets ont été entrepris , dont la refonte du système d’information « Horizon » qui a été mis en production début 2017, le lancement d’une vingtaine de projets business pour promouvoir de nouveaux produits…

Egalement, le secteur de l’assurance en Tunisie a connu une grande innovation venant de chez Groupama, à savoir le service « Garage Agréé » qui a été repris par l’ensemble des assureurs en Tunisie.

Depuis fin 2011, M. Féki a a ffirmé que Groupama a validé les orientations de  la Direction Générale sur le plan social pour améliorer la situation du personnel, et ce, via la mise en place d’un intéressement, des promotions, un accompagnement des ressources humaines…

Hassène Feki, DG de la STAR

Réalisations 2017

Entre 2015/2017, la STAR a enregistré, selon Hassène Feki, une baisse de son résultat technique et une augmentation de son ratio combiné. Il s’agit du rapport entre ce qu’on décaisse (les sinistres, les frais généraux et le coût de la réassurance) et ce qu’on encaisse.

Il a précisé que pour l’ensemble du secteur de l’assurance en Tunisie, le ratio combiné moyen est supérieur à 100% et c’est logique pour un pays émergent comme le nôtre. A la STAR, ce ratio s’est dégradé ces dernières années pour atteindre 112% en 2017.

De ce fait, le résultat net de la STAR a atteint 7 millions de dinars en 2017 pour un chiffre d’affaires (en primes acquises) de 368 millions de dinars (en hausse de 11% sur un an). M. Feki a précisé, dans ce sens, qu’en 2017 la croissance n’a pas été au rendez-vous avec ce résultat en baisse par rapport à 2016 qui a affiché 15,5 millions de dinars. Cette baisse est due essentiellement à des provisions pour dépréciation des créances, et ce, suite au durcissement des règles comptables de provisionnement des créances, émises par le CGA.

Défis à relever et perspectives 2020

Hassène Feki a précisé que la STAR vise à accélérer le rythme de la transformation de la compagnie et de son portefeuille en matière de business avec des résultats concrets qui commencent déjà à se faire sentir, à partir du premier trimestre 2018.

A cet égard, elle compte développer ses activités notamment à travers la bancassurance, et ce, en renforçant son partenariat avec son seul partenaire bancaire la STB et rechercher ainsi des partenariats avec d’autres banques.

Selon son DG, la STAR compte attaquer les grands comptes pour développer la retraite collective auprès des employeurs qui le souhaitent, en se basant sur la validation de l’autorité de contrôle de son produit de retraite collective conçue avec une approche  innovante.  Sachant que la STAR a déjà un vivier de clients en flotte automobile et en assurance santé collective auprès de qui elle peut développer davantage la retraite collective.

Egalement, elle compte, à travers le changement de gouvernance, rendre l’entreprise plus rentable, améliorer son ROE et être dans une logique de croissance rentable.

Dans le même sillage, la compagnie a bien préparé l’année 2018 par la renégociation des grands contrats, la dynamisation du pilotage du réseau et son accompagnement dans une approche de diversification du portefeuille.

La STAR poursuivra, jusqu’à 2020, tous les projets engagés basés sur des axes stratégiques, dont la satisfaction client, l’innovation produits et IT, l’accompagnement des ressources humaines et du réseau, la diversification du portefeuille et la rentabilisation de l’activité.

En chiffres, elle prévoit un résultat net de 20 millions de dinars en 2018 pour un chiffre d’affaires de 377 millions de dinars en 2018 et de 453 millions de dinars en 2020.  Elle prévoit ainsi une baisse de son ratio combiné, passant de 112% en 2017 à 106% en 2018 et 100 % en 2020.

A noter que l’Assemblée Générale de la compagnie se tiendra le 14 mai 2018 à Tunis.

 

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook