Le Bureau exécutif de la Fédération Nationale du Numérique a lancé un cri d’alarme de la situation chaotique du secteur du numérique.

La loi de finances 2018 a eu un effet néfaste sur les entreprises du secteur et les opérateurs télécoms“, souligne un communiqué de la fédération.

Et d’ajouter que la loi de finances 2018 a engendré le blocage de certains marchés d’infrastructure réseaux et télécoms et le ralentissement des investissements télécoms .

Selon la fédération, des pertes importantes ont été enregistrées dans  les entreprises TIC au profit du marché informel.

De plus, des perte d’emplois et une accentuation du phénomène de fuite de compétences IT vers l’Europe ont été nettement observés.

La fédération a fait remarquer un ralentissement de la digitalisation du service public tant attendue et réclamée par les citoyens et par les acteurs économiques.

Retour à la situation de 2016

a Fédération Nationale du Numérique a rappelé le gouvernement et le ministère des Finances de la révision des taxes imposés lors de la loi des finances 2018 qui a vu un passage de 0% à 30%  sur des équipements Telecom (NGP 8517), non fabriqués en Tunisie, et qui sont des produits de production.

Notons que depuis 2017 la Fédération Nationale du Numérique n’a pas cessé de réclamer la suspension définitive des taxes sur les produits de production et exige un retour à la situation de 2016 avec des taux de 0%.

 

 

Par

Publié le 11/10/2018 à 10:00

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Vos commentaires sur Facebook