Fethi Mzabi n’est plus



L’homme d’affaires Fethi Mzabi est décédé dans la journée du mercredi 16 janvier 2019, des suites d’un long combat contre la maladie.

Il était une figure de proue de l’économie tunisienne. Et a contribué à redresser l’économie du pays tout juste après l’indépendance.

Considéré comme l’un des pionniers de l’industrie nationale en Tunisie, Fethi Mzabi a mis en oeuvre les fondements de l’Etat nation.

C’est ainsi qu’il a consacré sa vie au travail et fait partie des compétences nationales. Il a développé des activités dans différents secteurs dont l’industrie, le tourisme, l’agriculture et les services.

Fethi Mzabi a contribué à la création du musée Lella Hadhria à Djerba, sa ville natale. 

Ses funérailles auront lieu aujourd’hui, au cimetière du Jalez, à l’heure de la prière de l’Asr.

Que Dieu le Miséricordieux l’accueille dans son Paradis éternel.

 

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

un film publicitaire entièrement tourné avec un smartphone



Tunisie Telecom

Tunisie Telecom partage sa première campagne de l’année 2019 : « INTERNET TOUNSI » en collaboration avec son agence de communication J.Walter Thompson.

Cette campagne retrace les perles vues, créées et aimées par les Tunisiens sur le net.

Un contenu créé grâce à la créativité si tunisienne et si particulière associée à un réseau déployé pour tous sur l’étendue de tout le pays.

Le lancement des éléments de la campagne a commencé le samedi 12 janvier 2019 via un film publicitaire entièrement tourné avec un smartphone, une première dans la région MENA.

Le challenge a été relevé et toutes les scènes ont été filmées avec un smartphone équipé avec des optiques professionnelles.

Des merveilles !

Recommander de se passer d’une caméra est pour le moins qu’on puisse dire “original”, cette proposition venant de surcroit d’un réalisateur tunisien a été plus que la bienvenue vue qu’elle tombe à pic et porte à merveille la puissance d’ “internet tounsi” qui n’a besoin que d’un smartphone et du meilleur réseau tunisien pour faire des merveilles.

Cette initiative vient appuyer le positionnement et la « Tunisianité » de Tunisie Telecom en tant qu’opérateur historique qui clame « l’internet lkol tounsi, fi Tounes lkol ».

On y met en avant l’importance du réseau de Tunisie Telecom, couvrant tout le territoire et la large panoplie d’offres et de forfaits d’internet mobiles permettant à tous les abonnés de trouver ce qui sied à leurs besoins.

Le making-of et les coulisses de ce tournage inhabituel avec une qualité d’image bluffante venant uniquement d’un smartphone vous sera communiqué dans les jours à venir.

Une team 100% tunisienne

La production de film publicitaire se voit à l’aube d’une nouvelle génération de spots publicitaires où les mouvements, les transitions et les prises sont aussi intuitifs que ceux d’un utilisateur de smartphone ordinaire. Cette première est encore une fois assurée par une team 100% tunisienne (les crédits sont à la suite de cet article).

Dans cette campagne vous reconnaitrez le jeune Malek Ouni qui a assuré avec talent la légèreté de ce mix de perles tunisiennes. Il est passé de scène en scène et s’est parfaitement associé à chaque anecdote.

Le pouvoir de création de contenu illimité est entre les mains de tous les Tunisiens et Tunisie Telecom est impatiente de célébrer plus de créations surprenantes sur son « internet tounsi ».

Tout se crée et se partage au bout des doigts, il suffit juste de composer le *140#, d’activer un forfait internet mobile, pour qu’un monde de contenu s’ouvre à tous.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

L’IACE lance une enquête sur le climat de consommation



enquête consommation L'Economiste Maghrébin

L’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE) vient de lancer une enquête sur le climat de consommation relatif au quatrième trimestre 2018.

En effet, l’enquête s’intéressera au budget familial, au niveau général des prix dans l’ensemble et à l’achat d’un logement, voiture, meubles…

L’enquête interrogera les consommateurs sur la situation économique du pays durant les trois derniers mois et comment elle se développera durant le trimestre en cours.

L’enquête de l’IACE tentera de savoir la perception des consommateurs si le moment est défavorable ou non quant aux grandes acquisitions.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

optimisation de services des représentations à l’étranger



Cexpex Formation L'Economiset-Maghrébin

Le Cepex entame, depuis hier, la formation de ses bureaux à l’étranger. Et ce en collaboration avec la GIZ. Cette formation se poursuivra jusqu’au 18 janvier courant.

Elle s’inscrit dans le cadre du projet “Promotion des activités d’export créatrices d’emploi vers de nouveaux marchés africains”. Et elle vise à optimiser les services des représentations du Cepex à l’étranger.

Ainsi, les membres du réseau des représentations installées dans les pays arabes, européens et africains auront l’occasion d’identifier les spécificités culturelles du marché cible. Et par conséquent, ils pourront les transmettre aux entreprises tunisiennes.

De plus, ils pourront introduire de nouveaux outils de travail à savoir le “QMS” en tant qu’outil de gestion. Le “QMS” fera ces bureaux gagner en efficience dans le traitement des requêtes provenant d’entreprises locales ou étrangères.

Par ailleurs, ils bénéficieront de l’adoption de nouvelles pratiques et outils. Et ce, afin d’agir sur le marché cible et élaborer un plan d’action réaliste et argumenté.

A noter que le réseau des représentations du Cepex à l’étranger est présent dans 13 villes à travers le monde. A savoir : Abidjan, Abuja, Alger, Amman, Casablanca, Douala, Dubai, Kinshasa, Milan, Moscou, Nairobi, Oran et Rotterdam.

 

 

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

La gestion de crise au menu de la soirée annuelle du réseau des professionnels franco-tunisiens



gestion de crise

Ce jeudi 17 janvier il y aura à Lyon la première soirée annuelle du réseau des professionnels franco-tunisiens (ANATE). Le 17 janvier marque le premier anniversaire de la reprise des activités de ce réseau.

Des rencontres et des échanges seront organisées entre personnes intéressantes pleins d’idées et d’initiatives ayant en commun une affinité avec la Tunisie.

Cette première soirée de l’ANATE est aussi l’occasion pour faire du networking de qualité entre des entrepreneurs, des chefs d’entreprises et des cadres de différents secteurs.

Ce réseautage permettra de trouver un job, un stage, des clients ou des compétences dont on en a besoin quand on en a besoin.

Il s’agit également d’une opportunité de proposer des stages, des emplois, des services ou des produits.

Asseoir son leadership en temps de crise

La soirée sera marquée par l’intervention de l’ancien ministre Taoufik Jelassi qui donnera quelques enseignements pratiques sur la gestion de crise lors d’une conférence-débat sur le thème « Asseoir son leadership en temps de crise ». Pour cette conférence, il y aura aussi des intervenants issus du monde de l’entreprise.

En fin de soirée, le réseau ANATE organisera un buffet dinatoire avec des spécialités tunisiennes autour duquel les invités feront du networking à travers l’échange de contacts.

L’ANATE propose à ses membres un accompagnement personnalisé dans leurs projets de création ou de développement d’entreprise en France et en Tunisie, à travers des séances de coaching.

Son programme de formation vise à aider à la création et à la gestion d’entreprise, ainsi qu’à l’amélioration de la performance individuelle et collective. L’ANATE aide sur la mise en valeur des parcours de leurs membres et les conseille sur les mécanismes de financement de formations.

Ce réseau organise des afterworks trimestriels ouverts au cours desquelles sont abordées des problématiques professionnelles et économique sous l’éclairage d’un intervenant spécialisé.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

La gestion de crise au menu de la soirée annuelle du réseau des professionnels franco-tunisiens



gestion de crise

Ce jeudi 17 janvier, il y aura à Lyon la première soirée annuelle du réseau des professionnels franco-tunisiens (ANATE). Le 17 janvier marque le premier anniversaire de la reprise des activités de ce réseau.

Des rencontres et des échanges seront organisés entre personnes intéressantes pleines d’idées et d’initiatives, ayant en commun une affinité avec la Tunisie.

Cette première soirée de l’ANATE est aussi l’occasion de faire du networking de qualité entre des entrepreneurs, des chefs d’entreprises et des cadres de différents secteurs.

Ce réseautage permettra de trouver un job, un stage, des clients ou des compétences dont on en a besoin, quand on en a besoin.

Il s’agit également d’une opportunité de proposer des stages, des emplois, des services ou des produits.

Asseoir son leadership en temps de crise

La soirée sera marquée par l’intervention de l’ancien ministre Taoufik Jelassi qui donnera quelques enseignements pratiques sur la gestion de crise, lors d’une conférence-débat sur le thème « Asseoir son leadership en temps de crise ». Pour animer cette conférence, il y aura aussi des intervenants issus du monde de l’entreprise.

En fin de soirée, le réseau ANATE organisera un buffet dînatoire avec des spécialités tunisiennes, autour duquel les invités feront du networking, à travers l’échange de contacts.

L’ANATE propose à ses membres un accompagnement personnalisé dans leurs projets de création ou de développement d’entreprise en France et en Tunisie, à travers des séances de coaching.

Son programme de formation vise à aider à la création et à la gestion d’entreprise; ainsi qu’à l’amélioration de la performance individuelle et collective. L’ANATE aide sur la mise en valeur des parcours de leurs membres et les conseille sur les mécanismes de financement de formations.

Ce réseau organise des afterworks trimestriels ouverts, au cours desquels sont abordées des problématiques professionnelle et économique, sous l’éclairage d’un intervenant spécialisé.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

la Tunisie classée 4ème en Afrique et 79ème au monde



E-commerce Tunisie L-Economiste-Maghrébin

La Tunisie est classée 4ème en Afrique et 79ème au monde en matière de e-commerce. Et ce, selon le dernier rapport de la CNUCED.

La performance de la Tunisie en e-commerce est due essentiellement à son taux de pénétration d’Internet estimé à 66%. Et ce, grâce à un nombre d’abonnés qui s’élève à 7,65 millions, au mois de mai 2018.

Elle est due, également, à l’évolution du nombre des sites marchands. Ce nombre a atteint 1423 sites en 2017 contre 1202 en 2016.

La même source a dévoilé que le nombre des transactions commerciales en ligne a augmenté. Il a affiché 166 258 241 DT en valeur en 2017 dont 36 130 960 DT de transactions internationales.

Dans le Top 10 des performances, en matière de e-commerce en Afrique figure l’Ile Maurice au premier rang (55ème au monde). Elles est suivie du Nigeria (75ème) et de l’Afrique du Sud (78ème).

De son côté, le Maroc est classé en 5ème position (81ème au monde). Suivent le Ghana (85ème), le Kenya (89ème), l’Ouganda (99ème) et le Botswana (100ème). A la 10ème place africaine figure le Cameroun (101ème au monde).

A noter que l’indice 2018 de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) a mesuré la capacité de 151 économies à soutenir leurs achats en ligne.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

L’économiste Karim Ben Kahla aux commandes de Cercle Kheireddine



Karim Ben Kahla - l'économiste maghrébin

Le nouveau bureau exécutif du Groupe de réflexion Cercle Kheireddine pour le mandat 2019-2020 sera présidé par le professeur universitaire et économiste Karim Ben Kahla.

En effet, l’Assemblée générale ordinaire du groupe de réflexions s’est tenue le 21 décembre 2018. En date du 10 janvier 2019, les missions ont été réparties entre les membres, comme suit :

– Professeur Karim Ben Kahla, président du bureau exécutif

– Professeur Mohamed Dachraoui, premier vice-président du bureau exécutif et vice-président du conseil d’orientation stratégique

– Professeur Mahmoud Ben Romdhane vice-président, trésorier et président du Comité d’orientation stratégique

– Monsieur Mohamed Raja Farhat, vice-président, chargé de la communication et de la culture et porte-parole du Cercle

– Professeur Chiheb Bouden, vice-président et trésorier adjoint

– Monsieur Ahmed Smaoui, vice-président

– Mouna Ben Othman Mouwaffak, secrétaire général

– Madame Houbeb Ajmi Remadi, vice-présidente

Monsieur Mounir Ben Miled, membre

– Monsieur Khalil Ben Miled, membre

– Madame Amel Bel Haj Ali, membre

– Professeur Hamadi Ben Jaballah, membre

– Madame Khaoula Khadmi Boussemma, membre

 

 

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

le Royaume Uni accordera 52 MDT à la Tunisie



Louise De Sousa Tunisie-Royaume-Uni L-Economiste-Maghrébin

Afin de développer davantage la coopération bilatérale, le soutien financier britannique à la Tunisie atteindra 52 millions de dinars en 2019. Et ce, contre 37 millions de dinars accordés en 2018. Selon les informations annoncées, aujourd’hui aux médias, par Louise De Sousa, Ambassadrice du Royaume-Uni à Tunis.

Ainsi, l’ambassadrice est revenue sur le programme de planification stratégique pour de meilleures politiques publiques grâce au développement des compétences. Ce programme est en cours d’élaboration par le gouvernement tunisien en collaboration avec l’ambassade du Royaume-Uni à Tunis.

Dans ce cadre, l’ambassadrice a affirmé qu’il vise l’organisation d’ateliers pour la formation de plus de 200 fonctionnaires en technique de planification stratégique, au sein des ministères de l’Intérieur, la Justice, la Défense et les Finances.

De même, par la mise en place d’un guide relatif à ce programme. Et plus, 204 cadres seront formés pour une meilleure utilisation de ce guide référentiel.

Sur un autre volet, Louise De Sousa a indiqué que le nombre de touristes britanniques se rendant en Tunisie a atteint 120 000 en 2018. Ce nombre devrait, selon ses propos, doubler en 2019 pour atteindre 250 000 touristes.

Elle a assuré que les Britanniques sollicitent de plus en plus la destination tunisienne, selon les agences de voyages. Surtout que la Tunisie a considérablement amélioré sa capacité à lutter contre le terrorisme.

Il est à rappeler que la présidente de la représentation de l’Office national du tourisme tunisien pour le Royaume-Uni et l’Irlande, Wahida Jaiet, a annoncé récemment que l’objectif pour 2019 est d’atteindre 200.000 touristes britanniques. Et elle a précisé que les réservations de ces touristes pour la prochaine saison estivale ont atteint 34.290. Soit une hausse de 10% par rapport à l’été 2018.

 

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)

Des produits contenant des additifs cancérogènes pouvant entrer en Tunisie



Dans un récent communiqué, le ministère algérien de la Santé prévient les institutions publiques sur la dangerosité de plusieurs produits alimentaires contenant des additifs cancérogènes pouvant faire leur entrée sur le marché tunisien.

L’alerte a aussi été déclenchée par un neurochirurgien tunisien travaillant aussi comme consultant auprès de l’Organisation mondiale de la Santé. Ce dernier a constaté la commercialisation de produits contenant des substances cancérigènes.

D’après lui, ces substances altèrent la mémoire, diminuent l’immunité et seraient la source de convulsions chez les enfants et les femmes.

Effectuer des campagnes de sensibilisation efficaces

Il s’agirait des jus de mangue des marques Delta et Maz, du jus d’orange SUN UP, de la poudre de jus Freshy et le jus fortifiant “Super Squach” ainsi que les chips de la marque El Batal, les biscuits Caster crème et le lait de la marque Luna.

Ces produits alimentaires contiennent les additifs alimentaires suivants : F211, E30, E102, E171, E211, E330, E223 et le E307.

Les autorités algériennes déconseillent leur consommation et demandent aux institutions publiques de santé d’effectuer des campagnes de sensibilisation efficaces.

Voici la liste de certains produits alimentaires qui ont été classifiés au niveau international par l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation :

Classification : cancérigène,
Substances nocives : E211,
Pays d’origine : Koweït
Nom de l’alimentation : jus de mangue (Delta).

Classification : cancérigène,
Substances nocives : E211,
Pays d’origine : Koweït,
Nom de l’alimentation : Mango.

Classification : cancérigène,
Substances nocives : E330,
Pays d’origine : Liban
Nom de l’alimentation : jus de chtoura.

Classification : cancérigène,
Substances nocives : E330 / E220,
Pays d’origine : Jordanie avec licence britannique
Nom de l’alimentation : SIROP D’ORANGE SUN.

Classification : cancérigène,
Substances nocives : E330,
Pays d’origine : Arabie Saoudite
Nom de l’alimentation : Chips (lays).

Classification : douteuse,
Substances nocives : E122,
Pays d’origine : Jordanie
Nom de l’alimentation : Glee.

Classification : dangereuse
Substances nocives : E102
Pays d’origine : Koweït
Nom de l’alimentation : Custer.

Classification : troubles de l’intestin,
Substances nocives : E223,
Pays d’origine : Turquie
Nom de la nourriture : biscuits farcis (Custer / Karim).

Classification : troubles de l’intestin,
Substances nocives : E339 / E407,
Pays d’origine : Arabie Saoudite
Nom de l’alimentation : lait liquide (Luna).

Classification : Cancérigènes et augmentent le taux de cholestérol,
Substances nocives : E331 / E150 / E330,
Pays d’origine : Jordanie
Nom de la nourriture : Maggie Kenworth.

Source: L’Economiste Maghrébin (www.leconomistemaghrebin.com)